Ici c'est PARIS!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chelsea - PSG, à New York : 1 - 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L_Toque
Admin
avatar

Messages : 1108
Date d'inscription : 07/04/2012

MessageSujet: Chelsea - PSG, à New York : 1 - 1   Dim 22 Juil - 5:13





  • Chelsea - PSG

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

    Dimanche 22 juillet 2012


    Pour ce troisième match amical de la pré-saison, le PSG tentera de rester invaincu après ces résultats précédents (une victoire et un nul). L'adversaire sera de taille et on peut considérer cette rencontre comme un vrai test grandeur nature, puisque l'équipe de la capitale défiera le champion d'Europe en titre, dernier vainqueur de la Ligue des champions : les Blues de Chelsea. Pour cet évènement exceptionnel, le cadre de jeu sera lui aussi exceptionnel : en effet, c'est dans le célèbre stade de base-ball de New York, le Yankee Stadium, qui troquera pour la première fois sa pelouse de base-ball pour une pelouse de football, que se déroulera cette rencontre.

    Carlo Ancelotti a prévenu cependant, qu'il n'alignera pas son équipe-type : Christophe Jallet sera le capitaine et Marco Verratti fera sa première apparition sur ses nouvelles couleurs, en seconde période. En face, les londoniens auront dans leur rang, la présence d'Eden Hazard, récemment transféré cet été. Le belge a toujours brillé face au PSG : il a en effet inscrit 4 buts lors de ses trois dernières confrontations avec Lille, ces deux dernières saisons. Le PSG est prévenu sur l'homme qu'il lui faudra surveiller...



Dernière édition par L_Toque le Lun 29 Juin - 18:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insidemyclub.forumperso.com
L_Toque
Admin
avatar

Messages : 1108
Date d'inscription : 07/04/2012

MessageSujet: Re: Chelsea - PSG, à New York : 1 - 1   Dim 22 Juil - 12:20



  • Di Matteo : «Plus qu'un match amical»


    Opposé au Paris-SG dans la nuit de dimanche à lundi (1h du matin, heure française), à New York, l'entraîneur de Chelsea Roberto Di Matteo n'aborde pas cette rencontre comme un simple match de préparation.

    «Quand vous jouez contre Paris ou le Milan, c'est plus qu'un match amical de pré-saison, a ainsi souligné le technicien champion d'Europe avec les Blues en mai dernier, en conférence de presse. Il y a un certain prestige à jouer contre ces équipes. L'intensité et le rythme du match seront sans aucun doute plus élevés que lors de notre premier match (victoire 4-2 face à Seattle). Nous devons prendre conscience de ce que le PSG devient. Ils sont qualifiés pour la C1 et ils pourraient être un concurrent sérieux. D'autant plus qu'ils ont fait signer quelques-uns des meilleurs joueurs du monde. »


Dernière édition par L_Toque le Lun 29 Juin - 18:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insidemyclub.forumperso.com
L_Toque
Admin
avatar

Messages : 1108
Date d'inscription : 07/04/2012

MessageSujet: Re: Chelsea - PSG, à New York : 1 - 1   Lun 23 Juil - 21:50





  • Le PSG a débuté sa tournée américaine par un premier match encourageant face à Chelsea (1-1). Un Pastore brillant, un Nene impliqué, un Lavezzi remuant et un Verratti sans complexe... cette confrontation a mis en lumière quelques points intéressants pour la suite de la saison parisienne.

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


    Pastore-Nene, les "anciens" à la baguette

    En première période, le Paris Saint-Germain s’est montré convaincant et dominateur pour prendre le dessus sur une équipe de Chelsea inoffensive si ce n’est par les incursions de Kevin De Bruyne sur son côté gauche. Le milieu de terrain Chantôme-Bodmer-Pastore a parfaitement fonctionné, que ce soit offensivement et défensivement. Remuant et imprévisible, le duo Nene-Lavezzi a créé bien des soucis à la défense anglaise qui ne savait plus où donner de la tête. C’est donc logiquement que le PSG a ouvert le score après un exploit de Javier Pastore. Avec un peu de réussite, le tir de l’Argentin est revenu dans les pieds de Nene qui a ouvert le score. Les nombreux changements ont favorisé un retour de l’équipe entraînée par Roberto Di Matteo. Perdant la possession et le contrôle du match, Paris a reculé et a laissé Chelsea s’approcher avec un peu plus d’ambition des cages gardées par Douchez puis Areola. Les rentrées de Essien, Ramires mais surtout du jeune Piazon ont changé le visage du vainqueur de la Ligue des Champions qui est parvenu à égaliser en fin de match grâce à son jeune espoir brésilien, Lucas Piazon, qui a marqué son tout premier but chez les professionnels. Plus que le résultat, c’est avant tout le positionnement de certains joueurs et les performances individuelles qui ont retenu notre attention.

    Javier Pastore, brillant et physiquement déjà prêt

    On l’a trop souvent oublié à l’heure du bilan en fin de saison dernière. Javier Pastore est arrivé au Paris Saint-Germain sans préparation physique et a débuté sa saison sans savoir jusqu’à quand il allait pouvoir tenir son rôle physiquement. Cette saison, la donne a changé. Pastore se prépare avec assiduité et ça se voit. Contre Chelsea, Ancelotti est passé des mots aux actes en plaçant El Flaco plus bas sur le terrain. Positionné au milieu de terrain, sur le côté gauche du triangle ancelottien, Pastore a brillé en première période. Très influent dans le jeu, son entente avec Lavezzi est naturelle en dehors du terrain mais semble aussi déjà au point sur le rectangle vert. Dangereux à chaque accélération et à chaque ouverture, il est à l’origine du but parisien sur un exploit individuel dont se souviendra sûrement Gary Cahill. Mieux encore, son pressing dès la perte du ballon a permis au PSG de rester haut et de mettre la pression. Le manque de pressing et le replacement défensif étaient les principales incertitudes concernant son positionnement au milieu de terrain. Cela reste naturellement à confirmer, mais l’Argentin a déjà répondu favorablement.

    Ezequiel Lavezzi, remuant mais inefficace

    À l’image de son match face au CSKA Moscou, Lavezzi a une nouvelle fois montré qu’il était un joueur de talent. Très remuant, sa disponibilité fera à n’en pas douter un bien fou au collectif lorsque le championnat débutera. Toutefois, il devra se montrer bien plus appliqué tant il a gâché par moment des opportunités. Un manque de justesse technique parfois, d’application le plus souvent, l’idole de Naples aurait pu offrir un but à Nene dès le début du match avec plus de précision. Son entente avec le meilleur buteur du PSG la saison dernière a été intéressante dans le sens où les deux joueurs ont un profil bien différent qui permet de varier les solutions pour les milieux de terrain. Il est clair pour Ancelotti que Lavezzi sera positionné sur le côté gauche de l’attaque parisienne, que ce soit dans un 4-3-3 classique ou dans son 4-3-2-1 préféré, avec une totale liberté de mouvement.

    Nene, impliqué et décisif

    Après les rumeurs de départ et son envie de retourner au Brésil, Nene tenait certainement à montrer qu’il avait toujours la tête à Paris et les pieds aussi précis et affûtés que la saison dernière. Enfin, surtout le pied gauche bien sûr. Décalé côté droit, il n’a pas hésité à bouger sur tout le front de l’attaque en fonction des déplacements de Lavezzi. Toujours aussi redoutable techniquement, il a réalisé quelques combinaisons dangereuses qui ont confirmé son statut de leader offensif, pour le moment, de l’équipe parisienne. Récompensée par un but, sa mi-temps a chassé les éventuels doutes que le club pouvait avoir sur lui. De quoi effacer toutes les rumeurs de départ ? Pas si sûr, en fonction de l’évolution du recrutement parisien dans les semaines à venir, Nene pourrait bien avoir son bon de sortie.

    Verratti, une première sans appréhension

    Pas facile, à 19 ans, de trouver sa place dans une équipe en pleine évolution, dans un stade mythique, devant près de 40 000 personnes. Son entrée en seconde période n’a pourtant pas montré chez l’ancien joueur de Pescara le moindre signe de stress. Culotté, il s’est même permis des passements de jambe dans sa surface ! En confiance, Verratti a joué juste et a laissé entrevoir quelques passes et éclairs de génie qui rappellent bien sûr sa comparaison avec Andrea Pirlo. Le petit ne se laisse pas faire non plus, il a d’ailleurs pris un carton jaune. Joueur élégant, virtuose parfois, Verratti est donc aussi un joueur de caractère. Pas une surprise si l’on note que milieu de terrain italien a pris 11 cartons jaunes et 1 carton rouge la saison dernière en Série B.

    Et les autres dans tout ça ?

    Les 45 minutes de Kevin Gameiro ont rappelé que l’attaquant français est avant tout un joueur d’espace. Les mêmes difficultés se répètent lorsque le PSG est dominateur et ne parvient que trop rarement à trouver l’ancienne vedette du FC Lorient. Clément Chantôme ne change pas lui non plus. Son heure de jeu a une nouvelle fois été très réussie. Son profil de relayeur convient parfaitement au nouveau positionnement de Pastore puisque Chantôme peut réaliser le sale boulot, certes, mais aussi sortir les ballons avec justesse et dans le bon tempo. S’il s’inquiète de son temps de jeu, il pourrait être bien utile à Paris cette saison. Un autre partant éventuel, Mamadou Sakho, a été costaud lors de sa mi-temps, un peu nerveux parfois à l’image du carton jaune qu’il a pris suite à un tacle rugueux sur Eden Hazard. Éteint par l’influence de Pastore, Mathieu Bodmer n’a pas très en vue pour une fois. S’il reste un joueur d’instinct, capable de trouver la faille en une passe, le rôle de Pastore pourrait bien lui faire du tort. Maxwell, entré en seconde période, a été placé au milieu de terrain encore une fois. Sa polyvalence est intéressante pour Carlo Ancelotti, même si on se doute qu’il retrouvera son poste d’arrière gauche en début de saison. Concernant la paire Hoarau-Luyindula, ils n’ont pas profité de la mi-temps accordée comme temps de jeu pour montrer qu’ils pouvaient inquiéter Zlatan Ibrahimovic ! Enfin, on notera que le but encaissé en fin de match vient en grande partie d’une erreur de Siaka Tiéné, décidément capable du meilleur, mais surtout du pire.


Dernière édition par L_Toque le Lun 29 Juin - 18:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insidemyclub.forumperso.com
L_Toque
Admin
avatar

Messages : 1108
Date d'inscription : 07/04/2012

MessageSujet: Re: Chelsea - PSG, à New York : 1 - 1   Lun 23 Juil - 22:13



  • APRES-MATCH

    ANCELOTTI: «UN TRES BON TEST»

    L'entraîneur du Paris-SG, Carlo Ancelotti, a apprécié la performance de son équipe, solide face à Chelsea (1-1). Le coach italien espère pouvoir utiliser Ibrahimovic contre DC United samedi.

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


    Carlo Ancelotti (entraîneur du Paris SG):
    « C'était un bon match, d'une grande intensité. C'était un très bon test contre une équipe très forte. Cela donne de l'expérience de jouer contre une "Top team" européenne car c'est le niveau qu'on souhaite atteindre rapidement. On a bien contrôlé la rencontre. Pastore a joué avec régularité en première période sur le côté gauche dans une position plus reculée avant de jouer plus haut en seconde période. Sa performance a été très bonne, il doit continuer à jouer au milieu de terrain car il améliore la qualité de l'équipe. Pour son premier match avec nous, Verratti a montré de la personnalité, de la confiance. Il doit jouer plus vite mais pour un premier match il a été très bon. Lavezzi n'est pas encore en grande forme mais il a montré de la vitesse et sa performance a été bonne. Le prochain match amical (le 28 juillet contre DC United, ndlr) sera un autre test important. Je ne sais pas si Ibrahimovic pourra jouer, j'espère pouvoir le faire évoluer 30 minutes mais ça dépendra de sa condition physique. On décidera après son arrivée aux Etats-Unis (mardi, ndlr) s'il jouera ou pas. »

    Roberto Di Matteo (entraîneur de Chelsea): « C'est un résultat juste. Paris a été plus fort en première période. En seconde période, on a eu plus de possession de balle et on a réussi à égaliser. On est encore en pleine préparation pour le début de la saison. On va petit à petit augmenter le temps de jeu des joueurs. C'était la première fois que je venais au Yankee Stadium, c'était impressionnant. C'est une véritable oeuvre d'art et c'était un plaisir de jouer ici même si la pelouse n'était pas en très bon état par endroits. Mais cela ne nous a pas posé de problèmes. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insidemyclub.forumperso.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chelsea - PSG, à New York : 1 - 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chelsea - PSG, à New York : 1 - 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» New York Islanders
» benji, york de 14 ans (canisenior)
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» bidouille york de 4 mois 1/ 2 (77)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mydiary :: Matchs Amicaux-
Sauter vers: